?

Log in

lilisan31
Recent Entries 
10th-Jan-2013 11:58 am - [sticky post] Masterpost
Baby Boo ~
tumblr_lsiwtkw8Fy1qg3vypo1_r3_500


[Masterlist]



Drabble :

Hot spicy ~ suite ~ Sweet lie - Ohmiya
Questions... Answers ? - Ohmiya
Heartbeat - Ohmiya [Avant "Pulsions"]
Shinigami-kun.. ? - Ohmiya
In your hands - Ohmiya
Circle of the Death - Yama
No need any words - Ohmiya
Until the death break my heart... - Ohmiya
La Bio est organique - Ohmiya
Dream your reality - Ohmiya
Drugs - Ohmiya

Drabble Séries Terminées :

Poker - Ohmiya
Unforgettable suite - Awake/Alive/Abhorrence/Advanced/Awkward/Accept/Always - Ohmiya
Insanity suite - Consequence/Doubt/Mistake/Nothing/Hate you? - Ohmiya

Drabble Séries :

Défaire l'inexistant - Goutte 01/Goutte 02/Goutte 03/Goutte 04/Goutte 05/Goutte 06/Dernière goutte - Ohmiya NC-17 [En cours]
Kazu Daily - Day 1/Day 2/Day 3/Day 4/Day 5/Day 6/ .... - Ohmiya (NC-17) [En cours]
Time moves slow 01/02/03/ ..... - Ohmiya (NC-17) [En cours]
He knew.. He fucked up.. - 01/02/03/... - Ohmiya (NC-17) [En cours]
Throw the pain away 01/02/.... - Ohmiya (NC-17) [En cours]
Méthode de soumission - par Ninomiya Kazunari 01/02/.... Ohmiya (NC-17) [En cours]

Hiatus :

Burn me - Matsumiya NC-17
Shine bright like a diamond - Sakuraiba
I want to shine in your eyes - Sakuraiba
You are beautiful no matter what they say - Ohmiya
Play a Marvelous Game - Matsumiya NC-17


Série OS :

Play a Dirty Game - Ohmiya NC-17 [En cours]
Game 01
Game 02
Game 03
Game 04
Game 05
Game 06
Game 07


Ficlet :

Fluffy or Wild ? - Matsujun X OC
I promise these words.. - Ohmiya
Into the past - Ohmiya
Distance - Ohmiya
Unforgettable - Ohmiya
White canvas - Ohmiya
Love is blindness - Ohmiya

Songfic :

When christmas come.. - Ohmiya
L'encre dans tes yeux - OC X OC
Insanity - Ohmiya
Oblivion by the silence - OC X OC
I do it for - Ohmiya
BirthDay - Nino x Arashi (Ohmiya parce que je ne peux pas m'en empêcher >w<)

OS :

After all.. You are my all - Sakuraiba
Helpless - Ohmiya NC-17
Konseki ~ Une trace - Ohmiya
Plaisirs sucrés - Ohmiya NC-17
Perdre, mais en ressortir vainqueur ? - Ohmiya NC-17
Heal by the pleasure ? - Ohmiya NC-17
Who love Arashi more than Arashi themself - Arashi
Lost in Paradise "Bathroom memories - Ohmiya NC-17
Un esprit tordu et un poupon - Juntoshi/Ohmiya

OS Co-prod :

Juste une alliance ? ~ Part 01/02/03/04 - Ohmiya NC-17
Reste toujours auprès de moi.. ~ Part 01/02/03/04 - Ohmiya NC-17
Lost in Paradise - Ohmiya
Etroitement Liés - Ohmiya NC-17
Hotline ~ Part 01/ - Ohmiya NC-17 [Abandonné]

Fanfic :

Let me be with you - Ohmiya NC-17 [Terminé]
Prologue
Chapitre 01
Chapitre 02
Chapitre 03
Chapitre 04
Chapitre 05
Chapitre 06
Chapitre 07
Epilogue

Chosen me - Yama/Ohmiya [En cours]
Prologue

Fanfic Co-prod :

Better than you little devil - Ohmiya NC-17 [Terminé]
Chapitre 01
Chapitre 02
Chapitre 03
Chapitre 04
Chapitre 05
Chapitre 06
Chapitre 07
Chapitre 08
Chapitre 09
Chapitre 10
Chapitre 11


Défis résultats :

(1) Défi Drabble - [26.07.13] - "Perdre, mais, en ressortir vainqueur.."
(2) Défi Drabble Dark - [29.07.13] - "Pulsions", "S'il te plait", "La fois de trop.."
(3) Défi Spécial - [30.08.13] - "A summer day", "Juste une photo de toi et moi..", "Tu m'as dit"
(4) Défi SongFic - [11.10.13] Part-1/Part-2/Part-03 - "En plein coeur..", "Monologue", "Entre l'amour et la haine il n'y a qu'un pas", "Madness", "After Love"



********************************
[ENG Masterlist]Series OS :

Play a Dirty Game - Ohmiya NC-17 [Ongoing]
Game 01
Game 02
Game 03
Game 04
Game 05
Game 06
Game 07

Drabble :

No need any words - Ohmiya
Heartbeat - Ohmiya [Before Pulsions]
Pulsions - Ohmiya
Until death breaks my heart - Ohmiya

Drabble Series :

Submission method - by Ninomiya Kazunari - Lesson 01/Lesson 02 - Ohmiya [Ongoing]
Unravel my reality - Drop 01/Drop 02/Drop 03/Drop 04/Drop 05/Drop 06/Last Drop - Ohmiya NC-17 [Ongoing]
Unforgettable suite - Awake/Alive/Abhorrence/Advanced/Awkward/Accept/Always - Ohmiya
Insanity suite - Consequence/Doubt/Mistake/Nothing/Hate you? - Ohmiya


OS :

Who love Arashi more than Arashi themself - Arashi

OS Co-prod :

Co-prod with my Lovely Ari ~ gurajiorasu
Fascinating ScentOhmiya NC-17

Songfic :

Oblivion by the silence - OC X OC




English is not my native language *3*
Baby Boo ~
Auteur : lilisan31
Béta L : Ma Squeez jun_zutto
Pairing : Ohmiya
Genre : vie quotidienne, romance, comédie, NC-17
Nombre de mots : 876 mots
Résumé : "Seras-tu obéissant ?.."

Note : Hello Everybody ~
Désolé.. Le sommeil fut plus fort.. Mais comme promis voici votre écrit.
J'espère qu'il vous plaira ! Merci à toi Myléna pour toujours être là et me motiver J'en profite pour vous rappeler qu'il y a toujours le petit jeu n'hésitez pas à participer ~
Enjoy it Little Devils ~
XOXO

Methode de soumission 2

[~ Leçon 02 ~]

Nino rejoint silencieusement son amant, ils étaient tout deux assis sur le tapis du salon, adossés au canapé. Ohno était entrain de dessiner avec une concentration extrême, même l'émission de pêche qui défilait à la télévision ne l'intéressait pas.


Sa langue passa de temps à autre furtivement sur ses lèvres lorsqu'il s'attaquait à une partie compliquée de son œuvre et, un sourire incontestablement mignon ornait son visage lorsqu'il réussissait à concrétiser ses pensées.


Le Gamer l'observa longuement avant de soupirer d'ennui.


- Ohchan... Joue avec moi ~ marmonna-t-il d'une voix enfantine.

- Hun ? Désolé Kazu, j'aimerais finir ça.


Nino grogna de mécontentement. Il s'allongea sur les genoux de son little Bear dans la défaite, feignant la fatigue.


- Fais-moi des papouilles ~ Chouina t-il

- Désolé Kazu j'ai les mains occupées là.


Il grogna une seconde fois face à ce refus constant de son amant. Sa tête se tourna vers son bassin et une idée lui parvint sans plus attendre.


Il rapprocha sa tête encore et encore, jusqu'à finalement avoir le nez plongé dans l'entre-jambe d'Ohno. L'une de ses mains s'avança subtilement vers le derrière délicieusement arrondi pour s'y poser nonchalant.


- Kazu ? Qu'est-ce que tu crois fai- Uuhg !


Nino mordit et aspira le membre endormi au travers du léger short en toile de son amant, tout en malaxant sa fesse gauche.


- A-Arrête ça !


Le Gamer n'écouta pas et continua de malmener son membre presque intéressé. Sa bouche faisant des merveilles même bloquée par des couches de tissus. Sa petite main boudinée alla vers son antre effectuer quelques pressions significatives sur celle-ci.


- Aaah ! Non.. Stop Kazu ! L'artiste se décala plus loin, or de la portée tentatrice de ce démon, à l'opposé de lui, le regardant avec désapprobation.


- Presque.. Siffla Nino tout en se relevant.


Une fois debout un éclair semblait l'avoir frappé, il resta inerte pendant quelques minutes avant de murmurer dangereusement.


- Tu es sûr de ne pas vouloir jouer avec moi ?

- Oui ! Et ne retente rien !

- Très bien..


Il quitta simplement la pièce, Ohno soupira, pensant encore à la difficulté de se réconcilier avec un Nino boudeur, mais, c'est alors que celui-ci revint avec son portable vissé à l'oreille. Il s'allongea sur le canapé et commença sa conversation, apparemment son interlocuteur venait de répondre.


- Sho-chan ?

- ...

- Humm c'est Nino ! Je t'appelle parce qu'ohchan ne veut pas jouer avec moi.. Oui, il a osé refuser !

- ...

- Tu as du temps pour jouer avec moi ?

- ...

- Haha génial ! S'écria-t-il assez fort pour intéresser son little Bear.

- ...

- Très bien ~ alors déshabille toi.. Oui totalement, haha mais non tu n'auras pas froid.


L'oreille du leader commença à tiquer vers la conversation de son amant.


- Tu as fini ? Super ! Tu vas voir c'est simple ~ tu as juste à exécuter chacun de mes ordres ok ?

- ...

- Commence par te caresser doucement le torse.. Oui comme ça, en cercle.


Ses coups de crayon se firent moins précis et plus lents.


- Descends peu à peu ta main, huuum.. Aussi doucement que ma langue le ferait ~

- ...

- Oui.. Descends jusqu'à atteindre ton-


Ohno se leva brusquement pour le rejoindre sur le canapé, avec une expression horrifiée, criant sur lui sans ménagement.


- Ça suffit Kazu !! Raccroche maintenant !!!


Nino sourit méchamment avant de jeter son portable au loin.


- A quoi tu joues !?

- Tu n'as pas encore compris ? Un Dirty Talk ~

- Tu !!! Tu es malade ! A-avec Sho !?

- Tu as refusé de jouer avec moi non ? Dit-il d'un ton innocent.

- Aaah Tu n'es qu'un sale gosse !!

- Je n'ai-


Le Gamer fut coupé par une paire de lèvres agressives et pressantes contre les siennes.


- Humph Satoshi..


La langue d'Ohno tourbillonna dans sa bouche d'une manière si magique, qu'il en avait la tête qui tournait. Sa magie s'estompa et, il se redressa assez pour lui faire face, avec une expression bien trop sérieuse.


- Tu ne refais plus jamais ça.. Je suis et je resterai le seul avec qui tu pourras jouer à des jeux c'est d'accord ? Son ton était calme et assuré, ce qui le rendait effrayant.

- Oui.

- Bien..

- Ohchan ?..

- Hum ?

- Allons faire une partie de Mario kart. Sourit brillamment Nino.

- Hein ? Euh.. Je dois-

- Tu viens de dire que tu es le seul avec qui je peux jouer à des jeux non ?


Et voilà, c'était gagné pour Nino au moment même où il s'était levé.


- Oui.. C'est vrai.. Allons jouer alors..


*********


Ohno appela son ami Sho pour éclaircir le fait qu'il est envie de jouer à ce genre de jeux avec son amant.


- Sho ?

- Oh Salut Satoshi-kun ! Que me vaut ce-

- Tu peux me dire pourquoi hier tu étais prêt à rentrer dans le jeu pervers de Nino ?!

- .. Hein ? Jeu pervers ? Hier ?.. Je suis désolé mais, je ne vois pas de quoi tu parles..

- Hier tu étais bien au téléphone avec lui non ?

- Non.. J'étais avec Masa au cinéma et-

- Ce sale gosse !!! Désolé Sho-chan, je te rappelle plus tard.


Il raccrocha sans même attendre de réponse.


- Alors comme ça je me suis encore fait avoir..

Baby Boo ~

Auteur : lilisan31
Pairing : Ohmiya
Genre : Comédie, romance, vie quotidienne
Nombre de mots : 521 mots
Résumé : "At this moment he knew.. He fucked up.."

Note : Hello Everybody ~
Aujourd'hui petit drabble qui j'espère vous donnera le sourire ! Pour la petite anecdote, celui-ci fut tiré d'une histoire vraie !
J'espère qu'il vous amusera ! Bonne fin de semaine à vous ! Vendredi si j'y pense, je vous posterai un autre petit écrit ~
Enjoy it Little devils ~(-_^)
XOXO


[* Fail 03 *]

Ohno n'avait envie que d'une chose.. Maudire le monde !!

Une journée qui n'avait pas bien commencée s'est encore plus mal terminée.. C'est à en pleurer de rire pour certain, mais à vrai dire sur le coup, c'est plutôt de frustration et d'épuisement que le Leader souhaitait pleurer.

C'est en se levant épuisé et déjà oppressé de la journée qui l'attendait, qu'Ohno se prépara. Il savait qu'il allait de nouveau enchaîner le travail et les réflexions pointues du réalisateur de ce nouveau drama.. Et c'est exactement ce qu'il se passa.

La matinée fut longue et éreintante, l'idée même que l'après-midi serait équivalente ou pire le déprimait énormément. Pourtant, un petit bol d'air frais s'imposait à lui le midi, en effet Nino avait convenu de venir manger avec lui.

C'est le sourire aux lèvres qu'il rejoignit son amant dans un petit restaurant non loin de son studio. Le chemin était court, mais apparemment semé d'embûches.. Ohno glissa au risque de tomber, mais ce n'est qu'en se retournant qu'il en comprit la cause horrifié.

Merde !! Pourquoi ?!!

Frustré, gêné, et énervé, Ohno frotta avec insistance sa chaussure accidentée au sol. Les remontées odorantes lui donnant envie de vomir.

Une fois sa chaussure nettoyée, Ohno rejoignit Nino au restaurant lui racontant sa matinée catastrophique sous les éclats de rire de son amant. Tout se passa tranquillement, il pue se détendre et penser à autre chose, du moins.. Avant qu'un bout de viande mal mâché ne reste coincé dans sa gorge, tout fut assez rapide ou long selon le point de vu. Ohno toussa violemment, tirant horriblement au cœur, avant de ne pouvoir recracher ce morceau de viande. La gorge douloureuse et ses yeux embrumés Ohno repoussa son assiette au loin et grogna qu'il n'avait plus faim. Nino n'était pas plus enthousiasmé par son repas, mais, néanmoins amusé, il lui picora doucement les lèvres avant de le raccompagner à son studio, lui promettant qu'il lui ferait tout oublier le soir même.

L'après-midi se passa rapidement à son grand étonnement, il avait même pu finir plus tôt, au lieu d'attendre son manager, il se décida à prendre le métro pour rentrer. Une fois grimé pour ne pas être reconnu, il pénétra dans ce grand labyrinthe qui est le métro, et, s'essaya une fois entré dans le bon wagon.

Une fois la rame en marche un effluve chatouilla son nez, Ohno fronça les sourcils..

C'est à ce moment-là... Qu'Ohno compris qu'il avait merdé.

Il pria profondément pour que ce ne soit pas le siège sur lequel il était... Oui de toutes ses forces, pourvu qu'il n'était pas assis sur le siège sentant l'urine !

Au bord des larmes et de la crise de nerfs Ohno s'extirpa rapidement du métro et rentra à l'appartement sans réfléchir ne voulant qu'une chose, se doucher et dormir sans jamais plus ne se lever !

Ohno Satoshi a merdé le 19 décembre à 17h26.

Baby Boo ~
Auteur : lilisan31
Béta L : Ma Squeez jun_zutto
Pairing : Ohmiya
Genre : vie quotidienne, PG-13
Nombre de mots : 503 mots
Résumé : "Seras-tu obéissant ?.."

Note : Hello Everybody ~
Comment allez-vous ? Ca faisait un moment ~
Je n'ai pas abandonnée l'écriture, c'est juste compliqué avec
le manque de temps et de motivation..  Me voici pourtant aujourd'hui
avec un petit drabble écrit il y a quelques années, désolé encore rien de bien transcendant..
J'espère néanmoins que ça vous plaira ! Je voulais vraiment donner un signe de vie, et, vous souhaiter une très Bonne Année ! Mon dieu j'ai été absente beaucoup trop longtemps >w<, pour ceux qui le souhaitent d'ailleurs, je ne mords pas alors n'hésitez pas à me parler !
J'en profite pour vous rappeler qu'il y a toujours le petit jeu et du mouvement sur celui-ci ~
Enjoy it Little Devils ~
XOXO

Methode de soumission

[~ Leçon 01 ~]

Méthode de soumission - par "Ninomiya Kazunari".

- Kazu.. Si tu insistes comme ça je ne vais jamais accepter ! Gronda Ohno.

- Pourquoi !? Ça ne te coûte rien d'essayer non ? Mendia farouchement le Gamer.

- Je.. Je ne me sentirai pas à l'aise..

- il n'y a personne ici à part moi..

- Mais..

Nino s'approcha lentement du plus vieux avec ce sourire pendu à ses lèvres.. Celui qui ne signifiait rien d'autre qu'une victoire gagnée d'avance. Il plaça ses mains en coupe contre ses petites joues potelées et lui sourit tendrement.

- Juste pour cette fois..

Il s'approcha dangereusement de l'oreille légèrement rougie d'Ohno avant de lui asséner ce déclic mental "final".

- Pour me faire plaisir ~ murmura t-il suavement, allant même jusqu'à terminer ses dire par une morsure taquine sur son lobe.

Il colla son corps avec plus d'ardeur contre celui de son amant, l'un de ses genoux navigua innocemment entre les jambes de celui-ci, appuyant délicieusement sur son membre endormi.

- Hum.. J-juste une fois d'accord ? Marmonna dans la défaite le leader.

Nino se détacha bien trop rapidement de son corps, le rendant totalement froid et frustré.

- Super ! Va vite te changer ! Je t'attends dans le salon ~ s'écria le Gamer outrageusement heureux.

- Ah... Mais ! Tu-... D'accord.. S'exécuta Ohno apathique.

************

< Quelques minutes plus tard >

- Tu as fini Oh-chan ?

- Hum..

- Alors sors de là !

- ...

Une sombre et luisante silhouette s'approcha lentement dans la pénombre qu'offrait le salon à ce moment là. Un grincement caoutchouteux remplit la pièce au fur et à mesure de l'avancée du petit homme.

- Ka-Kazu.. Je ne suis pas sûr.. C'est horriblement-

- Serré.. Je sais ~ Nino sourit grandement satisfait, sa langue passa furtivement sur ses lèvres tel un félin reluquant sa proie avec envie.

- Tu es parfait ! Je le savais.. Shit tu es irrésistible comme ça !

- Aaah je me sens horriblement exposé.. Kazuuuu..

Le Gamer se leva du sofa et rejoint très rapidement son amant.

- Tu es simplement trop sexy ! Es-tu seulement humain !? S'écria Nino.

- C'est ma réplique.. Il te va nettement mieux qu'à m-

Nino stoppa ses dires dans un baiser qui se voulait urgent.

- Ohchan.. Je connais un monstre "difficile" à calmer.. Voudras-tu t'en occuper pour moi ? Ronronna t-il dans la luxure.

Le plus vieux le regarda soudainement sérieusement.

- Il suffit de me dire où le trouver.. Mais.. Combien de points me rapportera t-il ?

- Hahaha ! Tout dépendra de ta prestation ~

- Je pars m'équiper alors.. Prépare la bête ~

Ils sourirent tout deux avant de s'embrasser fougueusement, cherchant vicieusement à priver l'autre de son oxygène. Une fois la partie finie, le Gamer frappa ludiquement les fesses moulées de son Little Bear avant de lui murmurer ces quelques mots.

- Dépêche toi.. Le temps t'est compté ~

< Le lendemain matin >

Nino appela son ami et "Gantz" attitré pour établir objectivement un calcul très sérieux.

- Ne Masa-chan, combien de point vaut une ***** et **** oh **** un peu de *** .....

~ Fin ~

30th-Oct-2016 01:50 pm - [Drabble] - "Drugs"
Baby Boo ~
Auteur : lilisan31
Pairing : Ohmiya
Genre : Drame, vie quotidienne
Nombre de mots : 545 mots
Résumé : "Nino était devenu dépendant, était-il pour autant un drogué ?"

Note : Hello Everybody ~
Comment allez-vous ? Ca faisait un moment ~
Je reviens avec un petit quelque chose fraîchement écrit !
Désolé rien de bien transcendant..
Ce drabble me vient de cette chanson : Macklemore - Drug Dealer
Dont j'ai juste ajusté les dernières paroles, j'espère que ça vous plaira !
J'en profite pour vous rappeler qu'il y a toujours le petit jeu ~
Enjoy it Little Devils ~
XOXO

00

[* Drugs *]

Drugs

Nino était devenu dépendant, était-il pour autant un drogué ?

Il ne pouvait plus vivre sans sa dose journalière, plus il patientait, plus une douleur assaillait son être.

Une petite voix lui disait qu'il ne tiendrait jamais bien longtemps, s'accompagnant de l'épais son d'une horloge.

Tic... Tac....

My drug dealer was a doctor, doctor

Mon dealer de drogues était docteur, docteur

Chaque jour, Il s'efforça de retenir son envie, s'attardant sur d'autre produit pour apaiser son corps tremblant.

Sa vue pouvait même lui jouer des tours, rendant tout autour de lui fade et sombre.

Had the plug from Big Pharma, Pharma

Il a obtenu le produit dans une grande pharmacie, pharmacie

Obtenir ce pourquoi il se levait chaque jour ne pouvait être décrit. Le plaisir coulant dans ses veines, ses pupilles se dilatant d'extase, c'était au-delà de la réalité.

Un bonheur scarifiant l'âme, pouvant effrayer quiconque n'y étant pas préparé, mais, pour lui..

He said that he would heal me, heal me

Il a dit qu'il me soignerait, me soignerait

Le temps passa mais sa douleur ne pouvait plus être apaisée, pas même par sa dose quotidienne.

L'effet euphorique avait disparu, laissant place à l'amertume de ses actes.

But he only gave me problems, problems

Mais il m'a juste créé des problèmes, problèmes

Il se sentait de plus en plus sale, son corps souillé par le péché, mais, que pouvait il y faire ?

Pouvait on dire que c'était mal d'acquérir une petite partie du bonheur que l'on recherchait ?

En quoi était-il différent des autres ?

My drug dealer was a doctor, doctor

Mon dealer de drogues était docteur, docteur

Had the plug from Big Pharma, Pharma

Il a obtenu le produit dans une grande pharmacie, pharmacie

Nino le sentait, c'était presque la fin de ce conte de fée illusoire.

La réalité le rattrapa bien plus vite que sa drogue ne l'endormait.

Tout son être s'effrita, dans quelques temps il ne serait plus rien..

Un tas brisé de regrets et d'amertume.

I think he trying to kill me, kill me

Je crois qu'il a essayé de me tuer, me tuer

- Kazunari.. Désolé mais on va devoir arrêter de se voir.. Ma copine se doute de quelque chose. C'était plutôt fun malgré tout, gardons en un bon souvenir, on pourra peut être s'amuser encore dans l'avenir ? Prends soin de toi, à plus tard.

Des paroles aussi tranchantes qu'un couteau, poignardèrent son cœur.

La douleur fit tourner sa tête, bourdonner ses oreilles, brouiller sa vue...

Pourquoi était est-ce si douloureux ?

He tried to kill me for sex, sex

Il a essayé de me tuer pour du sexe, du sexe

Nino devait se faire à l'idée, il avait été pris dans ce cercle vicieux de la dépendance, aimant inconditionnellement Ohno Satoshi, sachant pertinemment qu'il n'aurait jamais pleinement celui-ci.

La chute n'en fut que plus difficile. Se relever ne sera pas aussi facile que pour toutes ses autres erreurs passées.

Nino était un drogué.. Junkie de l'amour.. Cherchant désespérément celui qui pourrait réparer son cœur..

Celui pouvant lui donner sa dose quotidienne à jamais.

Baby Boo ~
Hello Everybody ~

This is it! *\o/* avec une semaine de retard et je m'en excuse sincèrement.. Je ne pensais pas que l'irl serait une telle claque.. Bref ! Le plus important, c'est de vous révéler les résultats aujourd'hui ~

Tout d'abord, je tiens à vous remercier de nouveau pour vos participations ainsi que pour les votants, merci beaucoup ! Ce fut un réel plaisir d'organiser ce concours pour remercier ceux qui me suivent, même si j'aurais aimé offrir bien plus encore, et pour tout le monde.. Sans vous, je ne garderais sûrement pas ce même plaisir à écrire, car derrière on attend toujours avec impatience un quelconque avis pour pouvoir en parler.

"Ecrire est avant tout un plaisir égoiste, le partager, c'est une chance pour les lecteurs, mais aussi pour l'auteur qui s'enrichit des avis"

Ainsi, je vous encourage à ne jamais rien lâcher, gardez ce plaisir primaire de créer, partagez-le et gagnez en maturité créative. Chaque création mérite d'être découverte, d'être commentée par quelqu'un.. Soyez patient pour la venue de "cette personne" et gardez cet amour pour l'imagination !

00
[Résultats 2016]
Les résultats du concours 2016

1er prix : matsuaurore - T-shirt provenant de la boutique de 801rabu
2ème prix : penelopetey - Une tasse magique personnalisée
3ème prix : mirenamatsumoto - Une boule à neige personnalisée


Toutes mes félicitations à vous ! Moi-même, je suis incapable de voter, j'ai apprécié chacune de vos participations, et pris un plaisir fou à découvrir vos interprétations de ce que j'ai pu écrire. C'est une expérience grisante (bien qu'égocentrique ?), j'aimerais toujours plus en avoir, mais il ne faut pas en abuser ~

D'ici peu, vous allez recevoir un MP pour préparer vos prix, et tout ce qui s'en suit ~
Je termine ce concours par un... Je vous aime Little devils
XOXO
Baby Boo ~
Hello Everybody ~

Après un coup d'oeil aux résultats, il y a une égalité, ainsi j'allonge le temps de vote pour permettre à cette égalisation de bouger (j'espère ><) je suis désolé de vous faire patienter un peu plus longtemps.. Je n'avais pas pris en compte ce cas de figure m(_ _)m

Les votes continueront ainsi jusqu'au 01/10/16 ! S'il vous plaît continuez à voter si vous ne l'avez pas déjà fait en passant par ici !

Je vous aime Little devils
XOXO
Baby Boo ~
Suite des participations au concours ! Enjoy it!
Bonne chance à toutes !!

                              *=*=*=*=*=*=*=*=*=*


Création n°3 : Inspirée de "Distance"
[n°3]


Rien ne parvenait à calmer cette sensation qu'il ne connaissait que trop bien, celle d'avoir envie de son Kazu. Mais ce dernier ne finissait que tard dans la soirée et il n'était même pas prévu qu'ils se voient aujourd'hui, du fait de la dur journée du plus jeune. Un soupir souleva la poitrine de l'homme qui quittait maintenant le studio pour le tournage d'une publicité. La journée défilait sans que cette sensation dans son ventre ne s’apaise. La nuit était finalement tombée et l'heure avancée avait eu raison du leader qui s'était endormis à peine la tête posé sur l'oreiller de sa chambre. Repos de courte durée, la sonnette retentissait dans tout l'appartement, le forçant à quitter son lit douillet pour son salon obscur. Sans tenir compte du peu de vêtement qui le couvrait, il ouvrit la porte à son visiteur tardif. Un petit brun à peine plus grand entra en trombe pour le serrer dans ses bras, plaquant durement ses lèvres contre celle legerement pâteuse du second.

- hun'... kaz-

Le cadet ne lui laissa pas le loisir de le questionner, ses mains agrippèrent vigoureusement ses fesses, lui arrachant un gémissement profond. Sans qu'il ne sache trop comment Satoshi se retrouvait déjà allongé sur son lit, surplombant un Nino qui ne voulait plus lâcher son postérieur, jouant habilement avec sa paire de fesse rebondis. Très vite Satoshi sentit les petits doigts du gameur appuyé un peu plus durement contre sa peau, lui imposant un lent vas et vient contre son propre corps en demande.

- Kazu... attend... pourquoi ?
- J'ai juste eu trop envie de toi.

A peine dit, Ninomiya lui dévora à nouveau le visage, sa langue glissant dans sa bouche, ses mains caressant beaucoup trop érotiquement ses fesses,  glissant parfois entre celles ci, histoire de faire monté la chaleur corporel du leader.

- Satoshi viens vite, je t'en suppl-

Une sonnerie fit sursauter l'homme étrangement enroulé dans ses draps. Un peu perdu, il regarda l'objet lumineux qui vibrait et sonner sur sa table de nuit. Il s'en empara pour lire tant bien que mal le message de Kazunari. Il avait fini et lui souhaiter une bonne nuit. Satoshi mis quelques secondes avant de pouvoir lui répondre, toujours un peu en dehors des réalités.

" Dors bien Kazu. J'ai rêvé de toi ... "

Ses mains glissèrent sur son entre-jambe pour calmer l'érection conséquente qui l'avait saisit durant son court sommeil. Ses doigts glissèrent doucement et malgré la culpabilité de se faire plaisir sans son homme, il commença à gémir de soulagement quand la douleur laissa place au plaisir. Sans stopper son lent mouvement, il saisit de sa main libre le téléphone qui venait de vibrer à nouveau.

" Si tu as rêvé de moi, je sais ce que tu es  en train de faire à cette heure Satoshi ! Alors... parle moi de tout ça ;) "

Ohno gémit entre ses lèvres affamés et appela le numéro de son amant.

- Moshi mosh-
- Hum... Kazu...
- Putain... t'es déjà dans cet état ?
- Viens avec moi ? supplia l'homme en accélérant à peine le mouvement de son poignet, mouillant un peu le caleçon qui le recouvrait encore.
- Satoshi, c'est ma main que tu sens, et je te regarde, je vois tes yeux emplit de plaisir, ta bouche que tu lèche d'envie.

L'homme remercia mentalement son amant de le mettre dans cet état et gémit encore pour seul réponse. Très vite il entendit la voix ne Nino se saccadé subtilement.

- Je... t'attend ?
- Hum'.. oui bébé
- Kazu... je...

Satoshi ralentit legerement le mouvement de sa main, laissant la frustration l'ennivrait peu à peu.

- Nani  ?
- Kazu, ma bouche à envie de toi...
- ...'tain

Satoshi sourit moitié perdu dans son plaisir et la vision de Nino se touchant.

- Kazu... je suis tout mouillé à cause de toi..

Une gémissement roque retentit dans le haut parleur.

- Accelère... Toshi... v-viens... viens plus fort

Le plus vieux s’exécuta, ses doigts glissèrent sous son caleçon, caressant rapidement son excitation, lui tirant des gémissements aigus, la chaleur lui montait à la tête puis descendait jusqu'à son bas ventre. Il imagina ses doigts dans les cheveux épais de son amant, son corps glissant sont le sien, son membre glissant en lui, lui faisant agripper ses reins avec envie.

- Ugh...
- Satoshi, tu.. je vais...

Deux longs gémissements retentirent avant de laisser place au casi silence, simplement brisé par leur deux  respirations saccadées.

- Hum.. Kazu..
- Je sais, c'est bon mais... ce n'est pas pareil
- oui...

Ohno essuya sa main droite sur le drap avant de soupirer. Il avait envie de sentir Nino se blottir contre lui, sentir son coeur tambouriner violemment après l'orgasme. Tout ça, la distance le leur interdisait. Souvent cette situation était pesante à vivre. Toujours se cacher, ne pas vivre ensemble même si ils étaient autant que possible l'un chez l'autre, ne pas sortir ensemble, ne s'aimer qu'a demi-mots face aux cameras et aux regards gênants ou insistants des fans possessives qui jalousait ou en demandait plus. Bien sûr cette état de fait avait peu-être participé à maintenir si fort la passion entre eux, la jalousie de Nino, le manque et l'envie continuel de l'autre, l'interdit. Mais tout avait un prix et les disputes ou la lassitude devenait de plus en plus fréquentes à mesure que leur image prenait de l'importance et devenait contrôlée, à la limite de la paranoïa et de l'auto censure. Depuis quelques temps ce manque devenait oppressant, à mesure que chacun devenait trop épuisé pour aller chez l'autre.

- Je t'aime, chuchotta Ninomiya.

Le plus vieux souri subtilement et laissa ses yeux se fermer sur cette belle déclaration, plutôt rare venant du gameur.

- 't'aime aussi Kazu.

Le réveil sonna bruyamment, faisant écho dans la grande chambre à coucher du leader. L'homme tortilla sont corps dans une esquisse d'étirement avant de se rendormir aussi sec. Après ce qui lui sembla être quelques secondes, une nouvelle sonnerie retentit dans l'appartement. Satoshi s'extirpa difficilement de son lit pour aller ouvrir au perturbateur qui n'était autre que son agent. Il s'était rendormi et bien, si bien qu'il du s'habiller en quatrième vitesse alors que son agent triturait ses doigts de stress. Avant de quitter sa chambre il prit son téléphone portable et remarqua que l'appel était encore en court. Nino n'avait pas raccroché et comme il était en off aujourd’hui il devait encore dormir. Ohno sourit à l’idée de son amant endormi avec son téléphone à la main, comme il le faisait souvent avec sa DS, éternel adolescent. Il raccrocha à contre cœur avant de quitter l'appartement pour rejoindre la voiture qui l’emmènerait sur le lieu de tournage de son corner Shiyagare. Il aimait créer et apprendre de nouvelles choses mais depuis qu'ils avaient des corner séparé et donc des lieux et dates de tournages différentes, cela avait créer une nouvelle distance physique entre lui et les autres membres d'Arashi. Non pas qu'ils en soient moins proche, mais Ohno préférait travailler avec eux plutôt que seul et puis surtout il était toujours plus à l'aise avec Ninomiya à ses cotés. Cette pensée le démoralisa et la journée n'en fut que plus longue. Cela faisait longtemps qu'il n'avait plus douté, mais ce soir toute sorte d'idées toutes plus défaitiste les unes que les autres lui traversèrent l'esprit. Ou cela allaient-il les mener ? combien de temps encore leur relation tiendrait ainsi, entre passion, amour, frustration et mensonge. Ils étaient âme sœurs, il en était persuadé, il ne pourrait jamais se passer de lui, ni de corps ni d'esprit, mais leur futur ? et cette distance...

- Tadaima... murmura-il pour lui-même tout en retirant ses chaussures.

Ohno se laissa tomber lourdement sur son canapé, ses pieds dépassant de l’extrémité. Son regard fixe au plafond le détacha de la réalité pour le ramener quelques années en arrière. Nino était alors loin de lui pour un tournage à Chiba, le manque était devenu trop fort et ils s'étaient finalement retrouvé avec passion, une nuit inoubliable, une fusion parfaite. A l’époque il avait été audacieux, irréfléchis, tout simplement amoureux. Il l'était toujours autant, mais c'était comme si une certaine résignation lui avait fait perdre cette étincelle. Lorsqu'il rouvrit les yeux, le réconfort de ce souvenir se dissipa peu à peu, la solitude se rappelant à lui. Il se leva et un flot soudain de larmes déferla sur ses joues rondes. L’insouciance de la jeunesse, la fougue, l'imprudence, tout cela il n'en était plus capable, Kazu non plus et petit à petit tout cela les rongés. Il marcha sans but dans son appartement, du salon à la cuisine, de la cuisine à la chambre... Il se sentait vieux, seul et sous pression.
Son téléphone vibra et il décrocha sans même regarder qui était l'appelant.

- Moshi mosh.. dit-il la voix plus enroué qu'il ne l'aurait voulu.
- Satoshi ? ça ne vas pas ?

La voix de Nino lui serra le cœur, laissant des larmes en suspend aux coins de ses yeux. Il les essuya d'un revers de manche avant de se laisser tomber sur son lit.

- ça va. Et toi ?

Ninomiya laissa un silence avant de répondre.

- Tu es sûr ?
- Très bien maintenant que je t'entend.

Satoshi entendit le plus jeune sourire dans un soupire de soulagement.

- Kazu, tu te rappel quand je suis venu te voir à Chiba ?

- Hun', après ma scéance photo, à l'hotel ?
- Oui
- Bien sûr que je me rappel.

Le plus vieux inspira profondément avant de poursuivre.

- A l'époque on dormait chaque nuit ensemble et une nuit sans toi avait été insupportable. Depuis...
- ... Toshi
- ahah, ce n'est rien, j'ai juste repensé à ce moment tout à l'heure. Pourquoi tu m'appelais ?
- Hum... c'était  pour te dire que... je finissais tard ce soir à cause d'un tournage de nuit. Je suis en pause là mais je vais devoir y retourner.
- D'accord, gambatte Nino et pense à dormir.
- Hai...
- Bye.
- Bye Satoshi.

Lorsque le silence reprit place dans l'appartement, le leader inspira profondément et se dit qu'il avait vraiment besoin de prendre l'air. Grâce à ses connaissances et habitudes il loua rapidement un bateau et les services de son pilote qui le conduisit en mer pour une petite séance de pèche nocturne. Ohno laissa son esprit se vider, même sans aucune prise, le simple contacte de sa canne à pèche, l'odeur iodé de la mer, la brise dans ses cheveux, ce tout qu'il aimé tant et qui lui remettait les pieds sur terre et les idées en place. En regagnant son appartement à l'heure, raisonnable au vu de ses habitudes, de 3 heures du matin, il se sentit enfin mieux, plus serein et confiant. Demain il parlerait à Nino de cette distance qui s'installait entre eux et qui lui emplissait le cœur d'angoisse.
A peine le seuil franchit, il se retrouva brutalement plaqué contre la porte, face à lui le regard inquiet et les sourcils froncé par la colère de Ninomiya.

- T'étais où bordel ?!
- eh ?

Ninomiya le scruta de haut en bas puis détourna le regard avant de carrément lui tourner le dos, laissant Ohno sans voix.

- T'étais à la pêche... putain de baka !
- Kazu... supplia faiblement Ohno complétement perdu.

Les épaules du gameur s'affaissèrent. Le leader l'observa un instant, il avait l'air si tendu. Il s'approcha et se colla dans son dos, entourant sa taille de ses bras, laissant doucement sa tête reposer contre son omoplate. Les deux hommes restèrent ainsi plusieurs minutes, savourant le contact de l'autre, se rassurant dans leur chaleur et s'impreniant de leur odeur. C'est l'ainé qui fini par rompre le contact, agrippant le bras fin de son cadet pour qu'il lui fasse face. Le regard de Ninomiya avait perdu son étincelle de colère pour ne laisser qu'une trace d’inquiétude et un trop plein d'amour. Ohno posa délicatement ses lèvres sur celles du gameur, happant complétement sa lèvre inférieur. Il laissa sa main s'aventurer dans ses cheveux de jais, avant que sa langue ne se glisse dans sa bouche, le faisant frisonner au contact de la sienne quémandeuse.

- Je suis là, dit-il entre deux baisers tendres.
- Satoshi... il faut qu'on parle...
- Hum ? répondit-il à peine, trop occupé à embrasser encore cette bouche qu'il aimait tant. Laissant à peine à son amant le temps de prononcer quelques mots.

- Tu me m-anques

Ohno délaissa les cheveux du gameur pour lui saisir la main, mêlant leurs doigts ensemble.

- Toi aussi tu me manques. J'ai beaucoup réfléchis aujourd’hui et... je ne veux plus sentir cette distance entre nous. Je t'aime tellement, ce travail, cette vie, je veux que rien ne me sépare de toi, tu es mon tout..

Les yeux humides, Ninomiya sourit timidement, ne sachant quoi répondre à cette déclaration. Ohno embrassa sa joue humide. Après toutes ces années et malgré sa fierté et ses taquineries, son Kazu n'avait pas changé.

- Kawai
- Baka, marmonna doucement le plus jeune.

Ohno le serra contre lui, ses mains entourant ses épaules alors que l'autre caressait sa chute de rein.

- Kazu...Reste ce soir.

Ninomiya se blotti un peu plus, s'agrippant à son homme avec hardeur. Ne laissant plus aucune distance séparer leur deux corps, leur deux âmes.

Création n°4 : Inspirée de "Kazu Daily"
[n°4]

Day 7 :

Cher journal,

Je crois que le véritable boulot de Satoshi est de me rendre dingue. Il cherche quoi ? À ce que je le plaque contre un mur et le viole comme dans Maou ??? Okay, je ne le viole pas dans Maou mais j’avoue avoir réuni tout mon self-control possible et imaginable pour ne pas me le taper contre ce mur devant les caméras… parce que soyons honnête, un Satoshi maléfique est un Satoshi juste ultra sexy !!! Nous aimons tous le martyriser car il ne dit jamais rien mais quand Maou sort de sa personne, je deviens un véritable DoM prêt à lui donner mes fesses sans la moindre hésitation.

Bref , aujourd’hui, cette tease a tout fait pour me rendre jaloux au possible, sachant pertinemment que je suis super possessif avec lui et que le seul à avoir l’autorisation de le toucher est Jun (enfin, c’est plutôt J qui s’est octroyé ce droit et vu ma carrure et la sienne, inutile de m’interposer). Notre Aniki du jour était Gackt (pour le plus grand bonheur de J qui se révélait être une groupie de 1ère dès qu’il était dans les parages malgré les regards noirs de Sho) mais ce jour-là, la bitch ne fût pas J mais mon meilleur ami, alias Ohchan. Évidemment, en voyant Ohno en mode « Gackt-est-le-plus-beau-et-le-plus-sexy-du-monde » avec ses yeux plein d’étoiles (que Gackt ne risquait pas de lui décrocher soit dit en passant), monsieur l’invité a décidé d’en profiter pour le plus grand bonheur de cette tease et de mettre le paquet niveau fan service. Et vas-y que je te fais les yeux doux, que je te caresse, que je te murmure des choses cute et nya nya nya et nya nya nya. Si Ohchan avait été mon mec, ses fesses auraient pris cher en rentrant. D'ailleurs je crois que Gackt l'a compris en voyant les regards de tueur que je lui lançais. Par moments, je me demande si je ne devrais pas juste plaquer Ohchan contre un mur, lui dire que je l’aime et rêve de d******r son p’tit cul parfait et le faire ! Ce mec va me rendre chèvre !

« Nino ! »

« Quoi ?! » Répliqua Nino en entendant Jun l’appeler avec une voix agacée depuis la green room.

« Viens m’aider au lieu de geeker ! »

« Ouais ouais… » Marmonna le gamer avant de fermer son journal intime et de le planquer dans son sac. Depuis qu’il avait commencé à écrire ce journal idiot, Nino se sentait plus apte à contrôler ses pulsions perverses pour Ohno. Écrire était devenu un échappatoire qui réduisait cette dose de folie et d’obsession pour le leader d’Arashi. Depuis quand avait-il ces sentiments ? Il n’en avait aucune idée. Peut-être depuis toujours en fait, depuis ce jour où le groupe était venu réveiller Ohno et que le gamer avait fondu devant cette petite bouille endormie. Au fond, Ohno avait toujours eu une place spéciale dans son cœur. Le leader avait toujours su le comprendre sans que Nino n’ait besoin de parler et même les activités que le plus jeune détestait devenaient passionnantes quand Satoshi les partageait avec lui. Était-ce ça l’amour ? Cette aptitude à aimer ou supporter des choses détestées pour le bonheur de l’autre ? Cette capacité à oublier son égoïsme afin de rendre la personne heureuse ? Malgré cette obsession pour le corps du plus vieux, la priorité de Nino était de voir son ami heureux et épanoui, un doux sourire sur son visage rond.

« Tu es bien songeur… »

« Eh ? » Le gamer regarda Jun avec surprise, la clairvoyance de son ami l’avait toujours étonné.

« Depuis quelques temps, tu as changé, je te trouve différent. Tu es ailleurs, tu passes des heures à écrire et tu dévisages Riida quand il ne le voit pas… »

« So… »

« Tu sais que tu peux toujours me parler si tu en ressens le besoin… »

« Merci J… Pour Riida, je… »

« On parle de moi ? » Demanda une voix endormie.

« NON ! » Pris de panique, Nino fît tomber le vase rempli d’eau sur l’entrejambe du leader.

« Nino ! »

« Désolé !!! » Saisissant un torchon, le gamer s’agenouilla pour frotter l’entrejambe d’Ohno afin de sécher la grosse tâche d’eau.

« Hum, Nino… Je crois que c’est inutile… » Marmonna Ohno en se reculant avec gêne. « Je vais me changer… » Après avoir attrapé son sac, le leader quitta la pièce, le visage rouge.

« Un mot et je te bute. » Marmonna Nino en jetant un regard noir à Jun qui se retenait d’exploser de rire.

« J’ai rien dit ! » Rit Jun.

« Tu allais parler ! »

« Franchement, c’était à filmer ! Trop hilarant ! Au moins, tu auras eu l’impression d’avoir Sato dans ta bouche une fois dans ta vie. »

« Oi !!! T’es malade ! »

« Nope, juste pas dupe pour un sou contrairement à lui. » Chantonna Jun en quittant la pièce. Cet abruti… comment avait-il deviné ???

Day 8

Cher journal,

Ma vie est un merdier total, une VDM parfaite pour Facebook. Je suis dingue de mon meilleur ami qui n’en a pas la moindre idée tandis que mon autre meilleur ami l’a deviné et se fout ouvertement de ma gueule. Pitié, Kami-sama, tuez-moi ! Pour le coup, le côté endormi et cute d’Ohchan ne l’est plus du tout pour moi. Il attend quoi ??? Que je lui saute dessus pour comprendre que je le veux ?!! Et en même temps je ne veux pas qu’il le sache car il mettrait sûrement fin à notre amitié… Argggg que faire ???

Shit, la porte sonne, je te laisse, je dois répondre et raser la tête de Jun si c’est ce traître !

« J’arrive ! » Marmonna Nino en allant ouvrir alors que la sonnerie retentissait pour la énième fois. « Jun, je vais te… Riida ?? » Sursauta le gamer en voyant Ohno devant lui.

« Salut… Euh… J’arrive peut-être trop tôt… J’ai amené un pack de bières… Personne n’est arrivé ? »

« De quoi tu parles ? »

« Ben, de la fête… »

« La fête ? » Nino regarda bêtement le leader qui soupira et sorti son portable pour lui tendre.

De : Jun

Pour : Satoshi

Nino organise une soirée chez lui, fais en sorte de venir, Masa et Sho-chan seront là aussi !

XOXO

Jun

« Ce petit… je vais le tuer… » Grogna Nino.

« Eh ? Pourquoi ? »

« Pour rien, entre… » Nino laissa entrer le plus vieux avant de prendre son portable.

De : Le suprême Nino

Pour : J

Je vais te tuer, Jun !!! Je jure de découper tes c******* en rondelles et de les donner à manger à ton mec dès qu’on se verra !!!

De : J

Pour : Le suprême Nino

Tu me remercieras un jour… ou peut-être pas :P

Bon courage avec Riida <3

PS : Sho-chan protègera ce qui lui appartient :P

Avec un soupir, Nino referma son portable et alla chercher de quoi grignoter dans son frigo.

« Kazu, où sont les autres ? »

« J, m’a envoyé un sms, Sho est malade donc il veille sur lui et Aibaka est avec une fille… »

« Oh… »

« Tu veux partir ? »

« Non non, ça fait longtemps qu’on n’a pas passé une soirée tous les deux. » Sourit doucement Ohno, faisant rougir le gamer.

« C’est ta faute, tu passes toutes tes journées libres avec tes fichus poissons… »

« Jaloux? » Rit Ohno.

« No way, baka ! Buvons un peu, j’ai chaud!”

« Hum… »

Au moment de servir les bières, la sonnerie de l’appartement retentie, coupant le gamer dans son élan.

« Désolé, je reviens. » Décidément, la soirée « masturbation » sur Maou était belle et bien foutue. «J ??? Je vais te tuer !!!! »

« Calme-toi Nino, j’ai déjà eu assez de mal à le faire venir… » Soupira Sho à côté de mon ami, suivit par Aiba.

« C’est quoi encore votre blague ??? »

« J’ai dit à Jun qu’il dormirait sur le canapé s’il ne me disait pas pourquoi il riait bêtement devant son portable et s’il n’acceptait pas de venir te sauver… »

« Merci, Sho-kun… Entrez, vu que vous êtes là… » Soupira Nino en se décalant.

« Kazu ? qui c’est? »

« Personne. » Marmonna le gamer.

« Oh, salut les gars, vous êtes venus finalement ! »

« Yup ! On avait soif ! »

****

« Et si on jouait ? » Proposa Jun après sa énième bière de la soirée.

« Yeah ! Au Twister ! » S’exclama Aiba.

« Ah non, je suis nul à ce jeu ! » Protesta Sho.

« Je soutiendrai tes fesses, mon cœur ! » Rit Jun.

Baka !”

Tournons la bouteille pour savoir qui commence!” S’exclama Aiba après avoir installé le tapis de jeu.

Evidemment, le Twister joué par des Arashi bourrés était forcément synonyme de gros n’importe quoi. C’est ainsi que le Sakumoto termina l’un sur l’autre à se dévorer la bouche en riant bêtement et que Nino termina avec son visage à 1cm du membre d’Ohno, qui, même enfermé dans son jean, paraissait impressionnant vu d’ici.

« Vite, les gars, je vais pas tenir… » Couina Nino, ses bras sur le point de lâcher.

« Okay ! » Avec un regard malicieux, Jun mis un léger coup dans la côte de Nino qui gémit de douleur et s’écroula pour finir… la tête sur l’entrejambe du leader. Jun éclata de rire tandis que le gamer se reculait, le visage rouge de honte, son boxer ayant bizarrement rétréci.

« JUN !!! »

« Kazu aime beaucoup avoir la tête entre les jambes de Riida ces derniers jours. » Rit Jun.

« MatsuJun ! » Rougit Ohno en tapant sa tête. « Cesse de taquiner Kazu ! »

« Gomen gomen, Riida ! »

Jouons à un autre jeu!” S’exclama Aiba. « Action ou vérité ! »

« Nan ! »

« Allez !! Sois pas chiant, Nino ! »

« Il a trop de secrets cette poule mouillée ! »

« Oi ! La ferme J ! »

« Commençons alors ! » Jun tourna la bouteille qui s’arrêta sur Ohno. « Sato, voyons voir…mmmm… qu’aimes-tu le plus chez Nino ? »

« Eh ? Euh…mmmm… sa gentillesse je pense… »

« Tsk, c’est un vrai brat ! »

« Devant les caméras oui… mais il est toujours attentionné et doux avec les personnes qu’il aime… » Sourit doucement Ohno, faisant rougir Nino.

« Si cute !!! » Rit Aiba. « Tourne la bouteille, Riida ! »

« Hum… »

Par le plus grand des hasards, la bouteille se stoppa sur Nino. Oui oui, par hasard !

« Action ou vérité ? »

« Vérité… »

« Aimes-tu Riida ? » Demanda Jun, faisant recracher sa bière à Nino.

« Okay, action ! »

"Trop tard! Tu as choisi vérité!"

"M'en fout je ne répondrai pas!"

« Okay mais alors, embrasse Riida ! »

« Jun, arrête d’embêter Kazu… »

« C’est le jeu ! »

« Je le fais si tu arrêtes de gueuler ! » Grogna Nino en se levant avant d’aller enjamber le plus vieux. Avec hésitation, le gamer posa sa main sur la joue du leader puis approcha leurs visages.

Ça y est… je vais enfin goûter les lèvres de Satoshi ! Le rêve de ma vie ! Sourit intérieurement le plus jeune. Mais au moment de l’embrasser, le leader s’écroula au sol.

« Satoshi ???!!! »

« Mon dieu, le baiser de Nino l’a tué !!! »

« Abruti, je ne l’ai pas touché ! »

« Il… dort ! » Dit Sho après avoir vérifié l’état du plus vieux.

« Nino a toujours eu quelque chose de.. soporifique… » Fît Jun en éclatant de rire.

« Sérieusement, Jun, je vais te buter avant la fin du mois ! Sho, aide moi à le mettre au lit… »

« Okay…Jun, Aiba, préparez-vous, on part après ça. »

« Hum… »

Après avoir mis le leader au lit, Sho serra Nino dans ses bras.

"N'en veux pas à Jun, il veut juste t'aider..."

"Je sais mais c'est pas le cas..."

"Je lui parlerai..."

"Merci, Sho."

"De rien. À plus tard." Sourit le rappeur avant de sortir.

Avec un soupir, Nino prit son journal et se mis au lit à côté d'Ohno pour continuer à écrire.

Day 9

Cher journal,

Je deviens dingue. Je l'aime tellement... La situation devient insoutenable et Jun en rajoute une louche en plus... Si tu le voyais là, dormant à mes côtés avec son air de nounours endormi... Je rêve de moments comme ça depuis si longtemps... Je tiens tellement à lui que ça me fait peur... Il est comme un diamant auquel il faut faire attention... Si fort et pourtant si facilement brisable... Je l'aime tu sais... Je...

Nino sursauta tandis que le plus vieux marmonnait et se tournait vers lui, son bras entourant sa taille et son visage se nichant dans son entrejambe.

"C'est pas vrai... Je suis maudit..." Marmonna le gamer.

"Mmmmm... Umai..." Gémit le leader en frottant son visage, faisant vite durcir Nino, son journal tombant au sol.

"Shit... Satoshi..."

Probablement dans un rêve incluant de la bouffe, Ohno commença à mâchouiller dans son sommeil, faisant trembler Nino.

"Fais chier, je rêve de ça depuis des lustres et ce con va me faire jouir en pensant que je suis un plat de ramen!" Grogna le gamer en ondulant malgré lui.

"Maguro... Meccha umai..."

"Super, mon pénis est un morceau de thon! Sérieux, je vais le tuer! Lui et ses foutus poissons!"

"Miam..." Le mordillement ajouté à la friction furent de trop pour Nino qui vint rapidement dans son boxer, haletant.

"Non mais je rêve!" Hoqueta Nino lorsque comme satisfait de son repas, Ohno se lécha les lèvres avant de se retourner dans l'autre sens pour continuer sa nuit. "Je hais ma vie." Soupira le plus jeune avant d'éteindre la lumière et de se coucher.

****

Il avait chaud. Terriblement chaud. Un plaisir intense gagnait le bas de son ventre, ses reins irradiants. Quel rêve merveilleux! Être allongé sur son lit, Ohno dégustant son membre dur représentait le Nirvana pour le gamer. Passant ses mains dans les doux cheveux du plus vieux, Nino guida sa tête en gémissant.

"Oui... Là... Ta bouche est si doué, Toshi ....mmmm... Encore... Fais moi jouir avant de me prendre... Fort..." Baisant la bouche de son leader, Nino se déversa rapidement en lui, haletant. "Shit... Quel rêve..."

"Ravi qu'il t'ai plu~" Rit une voix, faisant sursauter Nino qui ouvrit les yeux pour découvrir Ohno entre ses jambes, de la semence au creux de la bouche.

"Qu... QUOI?!!!" Cria le gamer en se reculant, sa tête cognant sur le mur. "Itai! Je deviens vraiment taré..."

"Pourtant tu ne rêves pas..."

"Eh? Mais.. Que..."

"Tu en rêvais non?" Ohno agita le journal du gamer qui pâlit.

"Je peux tout expliquer..."

"Mmmm je veux bien... Il y a quelques zones d'ombres. Tu préfères que je sois en mode Maou ou victime?~"

"Je... Tu..."

"Moi aussi, Kazu..." Sourit le plus vieux. "Il était temps, j'en avais franchement marre de faire semblant de te tripoter par accident~"

"Qu... Pervers!"

"Yup..." Caressant sa joue, Ohno vînt embrasser doucement ses lèvres avec amour.

"Satoshi..."

"Et si on réalisait ce que tu as écris dans ce journal?" Sourit malicieusement le plus vieux en ondulant contre Nino.

"Ahhhh..."

"Mon Kazu..." Relevant les jambes de Nino autour de ses hanches, Ohno ondula plus fort. "Day 1 pour commencer~"

****

Day 10

Cher journal,

Ma vie est parfaite! Ohchan me comble sur tous les points. Notre couple est génial, je suis si heureux! Le sexe avec lui est juste... Orgasmique! Il me fait de ces choses et...

Kazu, arrête de raconter notre vie sexuelle sur ce satané journal et viens me chevaucher! Okay, je te laisse cher journal, j'ai un old man insatiable à satisfaire!

XOXO

Nino


*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

Lien pour voter
ICI
Baby Boo ~
Hello Everybody ~

Nous y voilà ! Le moment de découvrir vos participations et de voter !
Je tiens tout d'abord à vous remercier pour vos participations, ça fait vraiment chaud au coeur !
J'espère que cela vous aura plu dans le processus de création autant que moi j'ai pris plaisir à les découvrir, je vous enverrai à chacune mes impressions personnelles et on pourra en blablater ~

3 ans.. Ce n'est pas énorme, mais j'ai une sorte de fétichisme pour les chiffres avec le 1 et le 3, et, c'était aussi une excuse pour que l'on se fasse plaisir à échanger ce moment ensemble
Pourquoi ne pas retenter l'exercice dans 3 ans ? J'espère que l'on sera toujours ici avec cette même excitation pour nos 5 idiots. Encore un énorme merci, bien qu'écrire soit égoiste, partager, c'est ce qui fait vibrer l'auteur.. Vibrons ensemble ? ORGIE !
Plus sérieusement.. Je vous aime Little devils, restez diabolique ~

Sans plus tarder voici vos créations anonymement posté, je prierai à quiconque passant par là d'y jeter un coup d'oeil et de voter s'il vous plait, j'ai bien conscience d'être une sorte de Lj fantome mais, pour une fois j'ai vraiiiiiiment besoin des lecteurs de passage pour voter avec sincérité. Les votes se termineront le 15/09. S'il vous plait laissez un commentaire aux participants ils le méritent !

Ps : J'ai directement copié/collé vos créations, désolé si ça ne rend pas parfaitement bien..

                                          *=*=*=*=*=*=*=*=*=*

Création n°1 : Inspirée de "En plein coeur"
[n°1]En plein coeur

Création n°2 : Inspirée de "La Bio est organique"
[n°2]

16 Septembre, 15h30 :

- Tu ne comprends rien décidément.. À ce train-là, on n'aura jamais fini ! Nino grogna, exaspéré par le manque total de compréhension venant de son camarade de classe. Tu sais quoi.. J'ai une idée ! Allons réviser chez moi, on y sera mieux ~

- Oh.. B-bien sûr. Acquiesça-t-il tout en rougissant adorablement.

Sans ajouter quoique ce soit, Ohno fourra ses affaires précipitamment dans son sac voyant que Nino l'attendait puis il se releva, rangea correctement sa chaise et se contenta de suivre son camarade. Ils restèrent silencieux sur le chemin, le plus vieux observant le dos de l'autre. Il se demanda alors s'il lui en voulait, de ne rien comprendre.

- Ah... Ninomiya-san ? Interpella alors Ohno.
- San ? Ne devrais pas plutôt m'appeler Ninomiya-kun ? S'interrogea le plus jeune.
- Déso...
- Ne t'excuse pas pour si peu. Le coupa-t-il. Que voulais-tu me dire ?
- Est-ce que... Tu m'en veux de prendre ton temps libre comme ça ? Surtout pour au final, ne rien comprendre... Je comprendrais si tu voulais arrêter.
- Ne t'inquiète pas pour ça. Il est vrai que je préférerais jouer aux jeux vidéos mais je ne sais pas, j'ai pas envie de te laisser comme ça. Dit-il en portant son regard sur Ohno qui marchait à présent à côté de lui.

Celui-ci se contentait de sourire adorablement. Ils finirent par arriver chez Nino, Ohno entra timidement.

- Mes parents ne sont pas là, ils rentrent en fin de journée alors ne panique pas. Rit-il.

Le cadet posa ses affaires, il se dirigea vers la cuisine pour ouvrir le frigo.

- Tu veux boire, manger quelque chose ?
- Non merci.
- N’ai pas peur, ne ?

---------------------------

16h15 :

- Compris cette fois ? Demanda Nino doucement.

Il était penché au dessus de son épaule tandis que Ohno était assis, le tête soutenue par son bras gauche.

- Visiblement non... Comprit le plus jeune, n'obtenant aucune réponse.

Il soupira légèrement, ne sachant pas comment pratiquer pour que toutes ces choses stupides et insignifiantes comme la biologie rentrent enfin dans le crâne de son camarade.

- Satoshi ? Faisons une pause ok ?

- Je suis sincèrement navré Nino... Grimaça-t-il un peu.
- Ne t'en fais pas, je pense qu'il va falloir qu'on y passe plusieurs jours, reprendre les bases et tout ça...
- N-Non... Je vais me débrouiller.
- Je te l'ai dis, je ne veux pas te laisser ainsi, je vais t'aider. Sourit l'autre. Tu veux faire une partie ? Proposa-t-il en lui montrant deux manettes Wii.

Quelque peu hésitant, Ohno acquiesça de la tête, acceptant la manette que lui tendait le plus jeune. Les parties, les jeux défilaient tout autant que le temps, leurs rires remplissaient la pièce autant que les divers sons sortant de la télé. Riant des stupides erreurs du plus vieux, Nino se laissa aller et tapa doucement son épaule le faisant rire. Il était plus à l'aise et commençait à se dire que ces histoires de révisions n'étaient peut-être pas si mal que ça.

---------------------------

19h30 :

La sonnerie du portable de Ohno retentit, Nino mit le jeu sur pause lui permettant de répondre.

- Désolé... Je révise... Ouais... Ninomiya-kun... Oui... Ah d'accord, hm, j'arrive. Dit-il avant de raccrocher. C'était ma mère, on va pas tarder à manger, je vais te laisser...
- Pas de problème. Sourit l'autre en se relevant. Attends, je te file mon numéro, au cas où, si tu veux tu peux revenir demain.
- Merci. Ah non, je veux pas gâcher tes jours de repos !
- Tu ne gâches rien du tout...
- C'est toi-même qui l'a dis «Tu sais que j'ai une vie à côté ?»
- Oublie, j'étais juste frustré de ne réussir à t'aider... Reviens demain.
- Mais...
- Si tu ne veux pas réviser, on pourra jouer ! Ajouta le plus jeune en souriant.
- Je te confirme ça ce soir dans ce cas... Dit Ohno en agitant le bout de papier où était inscrit le numéro de Nino.
- Je te raccompagne. Dit simplement Kazunari. Alors, peut-être à demain.~

-----------------------------------------

22h50 :

Kazunari sursauta entendant son portable vibrer. Il soupira de frustration, tenta de reprendre son souffle qui commençait à manquer par trop de plaisir solitaire puis attrapa son portable de sa main libre. Un SMS, d'un numéro inconnu, il sourit et l'afficha.

De : ?? à 22h50
Hey !
C'est Satoshi, si c'est toujours bon, je viendrais demain.
Bye ( ^◡^
)


Nino se mit à sourire, il enregistra son numéro sous le nom de Satoshi, puis lui répondit.

De : Nino à 22h54

T'as de ces horaires pour donner une réponse toi...≖_≖
Ok, super ! ᵔ_ᵔ

Dans ce cas, à demain Satoshi~

De : Satoshi à 22h56
Désolé de t'avoir réveillé ! ╹д╹

De : Nino à 22h57
Je t'ai déjà dis de ne pas t'excuser pour si peux ~
Je ne dormais pas (¬◡¬)


De : Satoshi à 23h01
Ah oui, désolé...
Ah, tant mieux dans ce cas là


De : Nino à 23h03
Je ne sais pas si je dois m'énerver ou trouver ça mignon, le fait que... Tu t'excuses encore...

De : Satoshi à 23h08
Je vais faire attention à l'avenir haha (••)

A demain Nino


Le plus jeune relu deux trois fois le message puis se perdit dans ses pensées.
Satoshi lui, était étrangement heureux, il avait peut-être enfin trouvé quelqu'un avec qui il pourrait partager pleins de choses...

----------------------------

17 Septembre, 14h00 :

- Satoshi ! Bienvenue ! S'exclama Nino, joyeux en le laissant entrer chez lui.
- Bonjour. Dit-il en s'inclinant face aux parents de son cadet.
- C'est vous que notre fils aide ? Demanda alors la mère.
- Oui madame.
- Bon, on a du boulot ! Prétexta Nino pour entraîner le plus vieux avec lui dans sa chambre. Comment vas-tu ? Finit-il par lui demander une fois dans la pièce.
- Ça va. E-Et toi ?
- Pareil, t'as l'air mal à l'aise... Quelque chose te tracasse ?
- Non pas vraiment, je pense que c'est juste ma timidité qui fait ça... Soupira-t-il
- Que veux-tu faire ?
- Comme tu veux.
- Si je te demande ?
- Nan mais...
- J'ai compris ne panique pas. Rit Kazunari en allumant sa console. Étant donné que tu m'as l'air bien meilleur à Mario qu'à la biologie.... Jouons !

-----------------------------

«Reviens demain»
Il n'avait suffi que de cette proposition qui ne fut que la première d'une longue série où révisions, et, rapprochements se mélangèrent. Le mois de Décembre était alors arrivé, étonnement rapidement, pourtant rien avait changé. Mise à part le fait que Nino et Ohno étaient devenus... Inséparables.


22 Décembre, 17h45 :

Le plus vieux était allongé sur le lit de son ami, fixant le plafond.

- Hey ?
- Hm ?
- Tu as l'air perdu Oh-chan.

Il se contenta de sourire et se redressa faisant face au plus jeune.

- Quelque chose ne va pas ?
- Tout va bien.
- Hm... Je ne suis pas convaincu...
- Tout le monde voit ça d'un mauvais œil que tu traînes avec le mec fantôme.
- Sauf que j'en ai rien à foutre de ce que pense les autres.
Répondit sèchement Ninomiya.

Ohno sembla bouder face au ton qu'avait prit Nino pour lui répondre.

- Pardonne-moi, ce n'était pas contre toi, juste, ne te tracasse pas avec ça, ok ?
- Ouais...
- Dis... J'ai un truc à te demander...
Commença-t-il, hésitant.
- Vas-y.
- Tu veux pas passer Noël avec moi ?

Satoshi se mit à sourire, heureux d'entendre une telle proposition, cependant il fut contraint de refuser.

- Pourquoi ?
Demanda Nino, déçu.
- Mes parents n'accepteront jamais que je passe Noël sans la famille.
- On se considère comme des frères, on fait un peu parti de la même famille, non ?
Tenta-t-il avec une micro pointe d'espoir.
- Je suis désolé Kazu.
- J'avais un cadeau pour toi en plus~

Ce fut au tour de Kazunari de se mettre à bouder, croisant ses bras et tournant le dos à son ami.

- J'aurais aimé le fêter avec toi.
Apprit le plus âgé entourant la taille de Nino de ses bras et posant son menton sur son épaule.
- Ça c'est ce que tu dis.
- Kazu...
Soupira-t-il, visiblement véxé.
- J'en fais quoi de ton cadeau ?
- Hm...

Il sembla réfléchir un court instant puis le répondit :

- Te me le donne maintenant ?

Ninomiya se retourna pour lui faire face, se mettant à peser le pour et le contre puis secoua négativement la tête en souriant.

- Ce n'est pas pareil.

-------------------------------


25 Décembre, 00h24 :

De : Satoshi♥ à 00h24
Kazu ? Tu dors ?

De : Kazu à 00h27
Plus maintenant... Que veux-tu ?

De : Satoshi♥ à 00h29
Tu m'en veux... ?

De : Kazu à 00h30
Peu importe.

De : Satoshi♥ à 00h32
Je voulais passer discrètement chez toi mais... ( •́ ∧ •̀ )

De : Kazu à 00h33
Baka.( ︶︿︶)

De : Satoshi♥ à 00h35
Ce qui veut dire... ?

De : Kazu à 00h36
Dépêche-toi~


Souriant, Satoshi se précipita hors de son lit n'oubliant pas le sac qui traînait à côté, il sortit discrètement de chez lui et se mit à courir vers chez Nino. Celui-ci l'attendait sur le pas de la porte et le fit entrer en lui prenant la main. Ils pénétrèrent toujours silencieusement dans la chambre du plus jeune, simplement éclairé d'une lampe de chevet. Kazunari se dirigea vers un des meubles de sa chambre pour en sortir un paquet qu'il cacha derrière son dos.

- Aloooors ~ Droite ou gauche ?
Demanda-t-il.
- Droite.
- Ah, tu es bien trop fort Oh-chan !
Dit-il ironiquement en lui tendant le paquet tout en lâchant un rire qui inquiéta quelque peu le plus vieux. J'espère que tu ne m'en voudra pas ~

C'est suspicieux que le plus vieux déballa son cadeau, rectangulaire puis il put enfin lire «La Biologie pour les nuls». Le cadet se mit à rire tandis que Satoshi afficha un fin sourire.

- Ce livre n'arrivera pas à me faire comprendre, seul toi y arrivera.
- Je suis flatté, mais ce n'est pas un vrai cadeau, c'est juste que...
- J'ai compris Kazu.
Le coupa-t-il en souriant tendrement.

A son tour il lui tandis son cadeau.

- C'est dans le même genre.
Avertit Ohno en souriant.
- Sérieusement ? Mais je suis bon en tout ! Déclara-t-il, faussement outré.

Il l'ouvrit et put y lire «Apprendre à dessiner, 4-5ans».

- Je pense que ça sera de ton niveau...
- Baka !!
S'exclama le plus jeune en ne pouvant s'empêcher de sourire de toutes ses dents.
- Et le pire, c'est que ça a l'air de te faire plaisir !
- Câlin ?
Quémanda le joueur, les bras grands ouverts, changeant complètement de sujet.

Même s'il était surprit par cette demande, il s'exécuta et prit son ami dans ses bras.

- On a la plus belle amitié qui puisse exister.
Susurra Nino.
- Merci d'être là, Kazu.
- Dis, rien ne pourrais gâcher notre amitié, ne ?
- Bien sûr que non.
- Donc, je peux t'offrir quelque chose, qui me ferait également très plaisir ?
- Eh ? B-Bien sûr, je vois pas–


Le plus vieux fut couper par les lèvres de Nino qui se posaient à la fois rapidement mais délicatement sur les siennes. C'était étrangement agréable, cette caresse qui effleurait sa bouche. Tout autant que l'intensification des battements de son cœur, de cette sensation qui naissait dans son ventre...
Mais, n'était-ce pas un geste exclusivement réservé aux couples ?
Lentement ils finirent par se séparer.

- Nino ?
- Oh-chan... Je... Je peux te demander quelque chose ?
Demanda-t-il gêné.
- Demander ne coûte qu'un instant d'embarras, ne pas demander c'est être embarrassé toute sa vie.* Récita-t-il simplement.

Kazunari se mordit la lèvre inférieure, soucieux. Il soupira avant de reprendre la parole :

- Et si... Si on sortait ensemble ?
Finit-il par lâcher brusquement.
- Je n'aurais pas répondu à ton baiser si je ne le souhaitais pas... Ajouta le plus vieux en happant les lèvres de son ami.

Les jambes du cadet devinrent flageolantes, il s'assit alors sur son lit tout en tenant fermement la main chaude de l'autre.

- J'ai limite envie de pleurer...
- Alors vas-y, ne joue pas les durs~
Dit Ohno en s'accroupissant en face de lui.

Ignorant presque les dernières paroles de Satoshi, Nino l'attrapa contre lui le serra fortement tout en l'embrassant passionnément. Le plus vieux sentait que l'autre ne voulait pas qu'un simple baiser mais un réel contact. Cependant... Ils se connaissaient depuis seulement quelques mois non ? Ils savaient tout de l'autre mais... Était-ce bien ? Ils étaient encore jeunes, pas trop non plus mais ils venaient simplement de découvrir les vrais sentiments qu'ils éprouvaient...

- Je t'aime...
Lâcha Nino.

Doucement, Satoshi déplaça ses mains sous le t-shirt de Nino finissant par le retirer pour dévoiler son torse. Une fois qu'il eu jeté le t-shirt plus loin dans la pièce, il s'allongea sur le lit, entraînant Kazunari qui resta à califourchon sur lui. Ohno se redressa, s'appuyant sur un de ses coudes et embrassa le corps de plus jeune qui laissa sa main disparaître dans ses cheveux. Les yeux fermés, la bouche entre-ouverte, Nino laissa son aîné poser sa bouche dans son cou tandis qu'il laissa quelques soupirs s'échapper. Ses baisers n'étaient qu'une torture, une douce torture. Peu à peu ses baisers devinrent de tendres morsures tandis que les caresses de Ninomiya se transformèrent en très légères griffures donnant des frissons à son Oh-chan.
Rapidement leurs vêtements disparurent ne faisant qu'augmenter leur gêne.

- Nino... T...
- Détends-toi...
Murmura l'autre.
- Touche-moi... C'est douloureux...

Kazunari lui sourit malicieusement avant de déplacer sa main le long du torse de Ohno.

- On se touche simplement ?
- Eh ?
- On ne va pas plus loin que ça ?
Demanda-t-il en touchant son membre.
- Tu... Tu trouves pas qu'on va déjà... Ah... Suffisamment loin là... Hm...
- Je veux dire, pas de...
- Je suis pas près pour çaaa~ Ah...
- T'as l'air de beaucoup aimer...
Murmura le plus jeune.

Satoshi ne répondit rien, submergé par une vague de plaisir. Le cadet hésita un instant puis commença à déposer quelques baisers, presque fantomatiques sur l'entrejambe tendue de l'autre. Il finit par le prendre en bouche, brusquement, lui coupant le souffle, lui donnant envie de crier tellement c'était agréable, chaud, humide, incroyable.

- Aaah... Kazu...

De son côté, le gamer trouvait cela étrange de faire ça, mais entendre cette respiration saccadée lui donnait envie de continuer.

- Kazu... Kazu sers-moi contre toi !
- Hmmm ?
Lâcha-t-il provoquant des vibrations le long de sa dureté.

L'interpellé arrêta alors tous ses gestes pour remonter vers le visage de Ohno, celui-ci le serra contre lui, brusquement, percutant leurs érections les faisant se crisper.

- Aaah !
- Hm !

Cette friction était électrisante, leur donnant plus de plaisir qu'ils ne l'auraient imaginé. Presque inconsciemment, Kazunari se mit à remuer ses hanches, frottant leurs membres, les faisant soupirer de contentement.

- C-Continue...
Supplia presque Ohno.
- Oh-chan...

Le lit se mit à faiblement grincer sous les gestes du plus jeune, mais ils n'y firent pas attention, trop occupé à se procurer de multiples sensations. Tant pis s'ils se faisaient entendre, leur plaisir passait bien au dessus du reste, puis de toutes façons, ils ne pouvaient plus s'arrêter à présent, il n'y avait pas de retour en arrière possible à ce stade.

- Faisons comme ça... Nino...
- C'est trop lent Oh-chan... J'tiens plus moi...
- A-Alors accélère !
Dit-il plus fort, surprenant Nino.

Souriant et fier, Kazunari commença à se mouvoir plus rapidement, se maintenant difficilement sur ses bras posés de chaque côté du visage de Ohno. Son visage était crispé, ses muscles contractés, son corps tremblant de satisfaction, de désir, d'envie. Il ouvrit ses yeux qui étaient auparavant fermés et plongea alors son regard dans celui du plus vieux pendant un court instant avant de l'embrasser avec chasteté, en total contradiction de son état précédent. Satoshi laissa ses mains frôler ses côtes, descendant jusqu'aux reins ce qui fit doucement frémir Kazunari.

--------------------------------


25 Décembre, 2h20 :

Leurs respirations devenaient de plus en plus stables. La tête de Nino reposait sur le torse de Satoshi, s'apaisant à l'écoute de ses battements de cœur ainsi qu'aux gestes des mains du plus vieux dans ses cheveux. Ils étaient entièrement détendus, paisibles, ne se souciant de rien.

- Tu m'aimes ?
Demanda Kazunari.
- Bien sûr que oui...
- Dis-le moi.
- Je t'aime, Kazu...
Murmura-t-il.

Kazunari sourit, déposant une bise sur la peau nue du plus vieux.

- Ton cœur s'est mit à accélérer quand...
- C'est que c'est sincère Nino.
Coupa l'autre, guidant sa main dans son dos. Joyeux Noël Ka-zu-na-ri~

Avec les quelques forces qui lui restait, Nino se redressa pour saisir les douces lèvres de Ohno tout en souriant. Il se laissa ensuite tomber sur le matelas, ils s'enlacèrent supprimant le moindre espace qui pouvait les séparer pour s'endormir paisiblement.

-------------------------------

- Hey Nino ! Tu t'entends toujours aussi bien avec lui ?

- Hum.. Et alors ?

- Il a toujours été énigmatique alors je me demandais comment tu avais pu l'approcher.

- En révisant.

- ... Tu vas devenir tout aussi énigmatique ?

- On apprend l'un de l'autre alors.. Je suppo- Ah !! Ohchan ! Tu es là ! Je t'ai attendu des heures !! Tu vas me le payer !


Nino ne prêta plus attention à son interlocuteur et rejoint très vite Ohno, à l'embrasure de la porte, en s'énervant faussement sur le plus vieux.

L'homme délaissé se retourna, abasourdit, vers l'un de ses camarades.

- Je rêve ou il a sourit ?! Il avait vraiment l'air heureux à l'instant non ?!

Ils restèrent tous choqués. Jamais Nino n'avait eu d'intérêt pour qui que ce soit, et, encore moins d'affection. Ainsi, le voir enjoué était à la fois magique, mais, aussi effrayant.

Qui était donc cet Ohno Satoshi ?


Ohno Satoshi ? Probablement la personne qui était la plus proche et la plus importante pour Ninomiya Kazunari.


- Tout ça pour une histoire de biologie... Souffla Ohno, déposant discrètement un baiser sur la joue du plus jeune.
- Mais tu n'as toujours pas compris.
- C'est exact !

Ils rirent doucement, se disant qu'ils s'étaient bien trouvés.

*Proverbe japonais




===> SUITE DU POSTE
Baby Boo ~
Hello Everybody ~

For thoses who want to participate at the contest, it's soon the deadline 08/30 at 12p.m! Please look forward for it! I wait for your participations ~(-_^)
XOXO

Little reminder of the prices :
1 : T-shirt from the shop of 801rabu
2 : Personalized magic mug
3 : Personalized waterdome

*=*=*=*=*

Hello Everybody ~

Pour ceux souhaitant participer au coucours, c'est bientôt la date limite 30/08 à 00h, j'espère que vous serez nombreux ! J'attends avec impatience vos participations ~(-_^)
XOXO

Petit rappel des prix :
1 : T-shirt provenant de la boutique de 801rabu
2 : Une tasse magique personnalisée
3 : Une boule à neige personnalisée
This page was loaded Mar 24th 2017, 5:47 pm GMT.